L'Epouvantail

 

 

Un voyage onirique qui aborde les différences entre ville et campagne, mêlant humour
et poésie. C’est avec une certaine légèreté que la pièce survole des thèmes tel que l’environnement, le temps qui passe…


L’épouvantail ne sais pas faire peur, l’agriculteur pour qui il travail, ne supportant plus
voir ses blés mangés par les oiseaux, le menace de l’envoyer en ville, ayant peur de perdre
son champ de blé, l’épouvantail essaie de faire peur, en vain.

Après une journée de travail il s’endort avec ses amis les oiseaux, petits rats et crapauds. Et nous voilà transportés dans son rêve… le voilà perdu, apeuré dans un endroit qu’il ne connaît pas, une ville gigantesque. Son champ de blé a disparut, il cherche et ne trouve plus son paradis, mais grâce à l’aide d’un zumain il va petit à petit découvrir cette ville qui
lui faisait si peur et ensemble ils essaieront de retrouver le petit champ de blé si chère
à l’épouvantail. Y arriveront-ils ?